Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 16:01

choix_cabinet_outplacement.jpgDans une situation d’outplacement, vous aurez affaire à différents types de professionnels des ressources humaines. Il est important de prendre le temps de choisir le bon cabinet. Celui où l’on vous écoutera, où l’on prendra le temps d’étudier votre profil et vos envies, afin de trouver les solutions qui vous conviennent. Il est primordial de réaliser que réussir son outplacement, c’est avant tout lié aux critères de sélections que vous aurez établi à l’avance et vérifier lors d’un rendez-vous.

 

Votre employeur vous soufflera certainement un ou deux noms, mais le choix final reste totalement le vôtre. C’est pourquoi il est important de prendre la situation au sérieux et d’être acteur de votre propre avenir , rechercher par vous-même ( le cabinet qui correspond le mieux à vos attentes : notoriété, ancienneté dans le métier, affinité avec le consultant(e) ,méthodes et outils) . Ce cabinet est celui dont l’expérience et la connaissance du milieu dans lequel vous travaillez sera confirmée. Il est primordial de rencontrer les consultants avant de commencer votre outplacement, une bonne entente est essentielle pour avancer main dans la main vers le succès. Depuis sa création en 2002, Carrières Conseils a accompagné plus de 6000 candidats, a développé un réseau régionale conséquent : 60% ont débouché sur un meilleur positionnement, 20% sur une formation, 10% de création d'entreprise, 10% sur une reconversion professionnelle. Rejoignez notre réseau et retrouvez des témoignages sur notre blog en cliquant ici

 

www.carrieres-conseils.com

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 13:55

Madame Chantal Reboul Salze consultante au sein du cabinet Carrieres- Conseils vous propose un sujet d'actualité concernant les différentes possibilités pour chacun de  financer son Bilan de Compétences et la manière de constituer son dossier.

 

Vous pouvez choisir entre cinq options pour financer votre bilan :

A : Sur le temps de travail
•    DIF
Le Droit Individuel à la formation permet à chaque salarié de disposer de 20 heures de formation par an cumulable sur six ans dans la limite de 120 heures. L’initiative d’utiliser les droits à formation ainsi acquis appartient au salarié, mais la mise en œuvre du DIF requiert l’accord de l’employeur sur le choix de l’action de formation. Le temps utilisé pour le bilan sera décompté de votre compte DIF, le fait de prendre sur le temps de travail relève d’un accord entre vous et votre employeur.

Si vous souhaitez utiliser votre compte DIF, Carrières Conseils établit un devis que vous présenterez à votre entreprise qui a jusqu’à un mois pour prendre sa décision.
Dés signature, nous mettons en place un planning de rendez-vous.
Avantage, le bilan peut commencer très rapidement.

•    Plan de Formation
Si votre employeur le souhaite, votre bilan de compétences peut être pris en charge par le plan de formation de l’entreprise. Les modalités sont les mêmes que pour le DIF.

•    Le Fongécif
Les cotisations versées  au Fongécif sont destinées aux salariés et reversées sous forme de formation ou de bilan de compétences (ou les deux)
La marche à suivre consiste à demander ou retirer un dossier de financement BILAN DE COMPETENCES au
Fongécif  Ile de France     Tél : 01 44 10 58 58
Place Johann Strauss
75010 Paris

Ce dossier est constitué de trois parties
1)    Salarié
2)    Employeur
3)    Cabinet

Après avoir établi le planning des rendez-vous avec votre consultant
Remplissez votre partie – joignez vos trois dernières fiches de paie
Votre employeur remplit sa partie ensuite envoyez le tout
à Carrières Conseils
1, rue pierre Paul Rétali
95110 SANNOIS

Nous vous renvoyons le dossier complet que vous transmettrez au Fongécif.
A partir de la réception du dossier, le Fongécif demande un délai de 45j pour l’étudier.
Le bilan peut commencer au delà de ces 45j.

B : Hors temps de travail
•    DIF
Comme dans le temps de travail, l’employeur prend en charge le bilan, mais vous ou votre employeur préférez que votre bilan soit fait en dehors de votre temps de travail.
Les heures de Dif seront décomptées – vous prendrez sur votre temps personnel pour réaliser votre bilan.

•    Le Fongécif
La procédure est identique à celle du « dans le temps de travail », la seule différence est que l’employeur n’est pas au courant de votre démarche. Il ne remplit pas le dossier Fongécif et vous faites le bilan en dehors.
Les 45j de délai sont toujours  incontournables.

Ensuite …
Le Fongécif vous accorde le financement – félicitations !
Vous recevrez trois documents identiques –« convention de formation » – elle doit être signée des trois parties  - Vous – Le fongécif et Carrières conseils.


Dés réception, signez les trois feuilles et renvoyez les à l’adresse de Carrières Conseils.
Vous aurez en votre possession la feuille de présence, que vous remettrez à votre consultant lors du premier rendez-vous.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 19:42

analyse_bilande_competences.jpgLe parcours professionnel est souvent jalonné de changements, d’évolution et de mobilité qui amènent à la réflexion du salarié sur sa carrière professionnelle.

 

Le bilan de compétences peut être le meilleur moyen pour vous aider à construire un projet professionnel surtout s’il est effectué lors d’une période de changement, un moment de questionnement ou une nouvelle organisation dans l'entreprise, c'est-à-dire toute situation menant à une remise en question ou à une interrogation.

 

Le bilan de compétences sera l'occasion de réfléchir posément à l’avenir et d'analyser sereinement votre situation professionnelle, d'identifier vos atouts, et de reprendre confiance.

 

Grande_Arche_de_La_Defense_et_fontaine_600.jpgCarrières Conseils, propose plus qu’un bilan de compétences, une écoute active et un accompagnement vers la réussite de tous vos projets. Nous nous basons sur l'épanouissement de l'être humain, ses valeurs, ses motivations pour qu'il puisse se réaliser.

 

Depuis sa création, Carrières Conseils a accompagné plus de 6000 candidats : 60% ont débouché sur un meilleur positionnement, 20% sur une formation, 10% de création d'entreprise, 10% sur une reconversion professionnelle. Retrouvez des témoignages sur notre blog en cliquant ici :

 

Rebondir, à tout âge c’est possible, mais cela demande une initiative personnelle.

 

N’hésitez pas à nous appeler au 0134153622

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 19:15

panneau_carrieres_conseils.jpgDans ce nouveau billet, Carrières et Conseils, le cabinet spécialisé en gestion de carrières et en recrutement évoque pour vous les bienfaits du bilan de compétences pour une confiance en soi renforcée

 

Parmi les nombreuses raisons qui peuvent motiver  le désir de réaliser un bilan de compétences, le travail sur soi et pour soi  en est une des génèses. Le Bilan de compétences apporte une meilleure connaissance de soi, puisqu’il implique une démarche d’introspection et d’analyse objective de ses compétences.

 

Il aboutit aussi à une meilleure connaissance de l’environnement et des possibilités professionnelles qui sont offertes et souvent à une confiance en soi renforcée: comprendre les raisons des difficultés passées et les surmonter, découvrir en soi des ressources inattendues, des compétences dont on n’avait pas conscience auparavant, discuter de ses rêves d’enfant, chercher à savoir s’ils sont accessibles pour pouvoir les réaliser, ou bien ils sont obsolètes et on peut ainsi tourner la page et passer à des objectifs moins idéalistes et un projet tourné vers l’avenir

 

Rebondir, à tout âge c’est possible, mais cela demande une initiative personnelle.

 

Retrouvez les témoignages sur notre blog et contactez-nous au 0134153622

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 18:44

04 la-defense 2007Un bilan de compétences à tout moment de la carrière

 

Carrieres Conseils décide d'aborder aujourd'hui un sujet récurent rencontré lors de nos différents échanges  avec nos différents clients, à savoir l'âge pour effectuer un bilan de compétences.

 

D'après les statistiques du Ministère du travail, près de deux bénéficiaires sur trois du bilan de compétences sont âgés de 26 à 44 ans avec un pic autour de 35 ans. Deux sortes de demandes se dégagent nettement :

 

- Dans un premier temps, nous rencontrons des personnes qui ne supportent plus " leur job". Ceux-ci souhaiteraient en  changer maisne possèdent pas la moindre idée de ce qu'ils feront demain.

 

- Ensuite,  Il y a ceux qui ont un projet , mais qui ne savent pas sur quels points s'appuyer pour le réaliser. Il faut aussi réfléchir à son avenir lorsque l'on a une vingtaine d'années dans la même société !

 

 

Le bilan de compétences permet alors de prendre conscience de ses atouts et oser se positionner sur des postes différents du votre ou de haut niveau.

 

Et l'age dans tout cela ?

 

Il n'y a pas d'âge pour faire un bilan de compétences. On peut en éprouver le besoin dès 25 ans de tout remettre à plat si l'on estime avoir pris une mauvaise orientation dès le départ. Le bilan de compétences n'est pas seulement utile à mi-carrière.

 

Et vous, pensez-vous avoir besoin d’un bilan de compétences ?

 

Evaluez votre besoin sur notre questionnaire en ligne et contactez-nous  par téléphone au 01 34 15 36 22.

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 18:26

implanté en Ile de France depuis 2002, Carrières Conseils a accompagné un nombre conséquent de personnes à la réalisation de leurs projets. Toute l'équipe de Carrières Conseils a été choisie pour leur professionalisme et leur expertise dans le domaine. Carrières Conseils se base sur une écoute active et sur l'épanouissement de l'être humain, ses valeurs, ses motivations pour qu'il puisse réaliser ces projets.

 

Vous êtes salarié, vous vous posez des questions sur votre carrière, vous venez d'être licencié ou tout simplement vous avez envie de  faire le point sur votre carrière,  Nous vous  proposons  des services, allant du bilan de compétences, la formation en passant par la validation des acquis professionnels , le coaching ou le reclassement  afin d'obtenir un accompagnement adapté et  rebondir au plus vite.

 

 

Notre message : " Pour les salariés n'hesitez pas venez nous voir une carrière ce n'est pas pour toute une vie la technologie change très vite et les méthodes aussi si vous restez sur vos acquis vous ne pouvez plus évoluer et vous serez dépassé. Le bonheur en entreprise existe il suffit de lui ouvrir les portes pour qu'il puisse y rentrer. "

 

 

Carrières Conseils est implanté en Ile de France  sur deux sites , un site  à Sannois et un site  à la Défense pour couvrire une zone géographique trés large et répondre à vos besoins.

 

Alors n'hésitez plus, contactez-nous au 01 34 15 36 22

 

www.carrieres-conseils.com

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 16:53

liliane_helt.jpgimplanté en Ile de France depuis 2002, Carrières Conseils a mis en place des services entièrement dédiés à l'accompagnement des managers dans la gestion des carrières de leurs salariés.  L'équipe de Carrières Conseils est constituée d'experts de haut niveau qui ont pour but de proposer des prestations adaptées et des solutions sur mesure. Nous avons pour objectif  d'aider les responsables des ressources humaines dans leurs démarches de qualité, en créant une synergie autour d'un même projet.

 

L'organisation et le facteur humain en entreprise demeurent des actions  délicates pour les Managers. Carrières Conseils accompagne au quotidien les managers pour la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, pour les recrutements et les formations.

 

Faire une gestion de carrières adaptée pour ses salariés en répondant aux problématiques de mobilité interne, de formation en management, communication, gestion du risque psychosociaux et faire un recrutement de qualité, reste un challenge de taille pour les responsables des ressources humaines, raison pour laquelle  Carrières Conseils met tous les moyens en oeuvre pour répondre à vos besoins.

 

Notre message :  "Rien n'est mieux qu'un salarié qui est épanoui dans son travail. La formation continue est là pour motiver  vos salariés. Celui-ci deviendra alors plus efficace  et plus impliqué. Vous réussirez mieux à faire une synergie autour de vos objectifs."

 

Carrieres Conseils est implanté en Ile de France  sur deux centres : un site à Sannois et un site à la Défense pour couvrir une zone géographique trés large.

 

Alors n'hésitez plus, contactez-nous au 01 34 15 36 22

 

  www.carrieres-conseils.com

 

 

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2011 3 26 /10 /octobre /2011 21:04

conference_surledif.jpgMme Liliane HELT Directrice du cabinet Carrières Conseils a été invitée par le cabinet Transition Carrière et en partenariat avec ANDRH, à la conférence " Le bonheur en Entreprise" de Monsieur Laurent Gounelle ( écrivain et philosophe) qui se déroulait le 13 Octobre dernier .

 

L'occasion de revenir sur des moyens incontournables pour y parvenir  tels que la formation et le bilan de Compétences qui jouent un rôle prépondérant dans cet épanouissement du salarié.  Pour ce faire, le DIF qui est pris en charge par l'entreprise sur son budget formation (0,9 % minimum) permet à chaque salarié d'y accéder. Nous vous rappelons que  chaque salarié bénéficie désormais d’un droit à 20 heures de formation minimum tous les ans, cumulables dans la limite de six années. S’il suit cette formation hors temps de travail, il percevra de l’entreprise, en plus de son salaire habituel, une allocation de formation.

 

Carrières et Conseils spécialisé dans la gestion de Carrieres vous accompagne et vous conseille dans votre projet

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 19:05

dif questionsLiliane Helt directrice et  fondatrice du cabinet Carrières Conseils,  spécialisé en gestion de carrières et en recrutement, vous fait partager son expérience concernant  les  questions les plus courantes que se posent les personnes qui ont besoin de changer de vie ou de faire un bilan de compétence. Pour ces personnes, le DIF fait partie des solutions préconisée par Carrières Conseils. ( voir principes et caractéristiques du DIF )

 

1- Comment connaître mon décompte du DIF ?

 

Le décompte du DIF doit être mentionné sur votre fiche de paie, le cas contraire, vous pouvez en faire la demande auprès de votre employeur en lui envoyant une lettre recommandée avec accusée de réception en mentionnant l’article du code de travail L6323-7 à l’article L6323-3

 

 

2-Comment établir une demande de DIF ?

 

Pour faire une demande de DIF , vous procédez également par l’envoi d’une lettre recommandée avec accusée de réception, la lettre doit indiquer les mentions suivantes : ( voir le modèle de lettre en cliquant sur le lien ci-contre) Modéle de lettre de demande de DIF

 

3- Mon employeur a-t-il le droit de me refuser ma demande du DIF ?


Oui votre employeur a le droit de refuser votre demande du DIF, mais vous pouvez réitérer votre demande autant de fois possible. Une entreprise peut surtout gagner des délais en matière de DIF mais tôt ou tard elle devra l’accorder.

 

4- En cas de licenciement ai-je toujours le droit de garder mon DIF ?

 

Vous avez le droit d’utiliser votre DIF tant que votre demande a été établi pendant la période du préavis, dans ce cas c’est votre employeur qui paie à la hauteur de 1098€. Au-delà de cette période vous effectuez la portabilité du DIF à la nouvelle entreprise, ou le cas échéant auprès du pôle emploi.

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 22:31

logo difCréé par l’accord du 20 septembre 2003 et repris par la loi du 4 mai 2004, le Dif apparaît comme une troisième voie, nouvelle et originale, à coté du plan de formation et du congé individuel de formation.

 

La plupart des principes posés par la loi peuvent faire l’objet de précisions par voie d’accord (au point que certains décrets ne prendront effet qu’à défaut d’accord). Les espaces de liberté laissés par les textes sont tels qu’il est indispensable que l’entreprise s’en saisisse. La mise en œuvre du Dif repose sur le dialogue entre le salarié et l’employeur.

 

formationS’il n’existe pas, le salarié dispose de garanties. Le Dif permet des articulations avec les périodes de professionnalisation, et avec le Cif en cas de désaccord avec l’employeur. Il reste que l’entreprise doit intégrer le dispositif dans son budget de formation. Car chaque salarié bénéficie désormais d’un droit à 20 heures de formation minimum tous les ans, cumulables dans la limite de six années. S’il suit cette formation hors temps de travail, il percevra de l’entreprise, en plus de son salaire habituel, une allocation de formation. Or, le financement du Dif ne repose par sur une contribution dédiée : il est pris en charge par l’entreprise sur son budget de formation (0,9 % minimum). Il s’agit donc d’anticiper.

 

Le Dif est en phase d’appropriation pour l’ensemble des acteurs de la formation. Afin de prendre le moins de risque possible, il apparaît utile de conclure un accord d’entreprise qui fixera clairement la place du Dif à côté du plan de formation, et ses modalités de mise en œuvre.

 

Sources :   Jean-Philippe Cépède, directeur Juridique-Observatoire du Centre Inffo.

 

 

logoCarrières Conseils est un cabinet de conseil en ressources humaines spécialisé en gestion de carrières et en recrutement.
Notre objectif : accompagner les salariés et les chefs d’entreprises dans l’épanouissement des potentiels humain et le positionnement  des compétences pour créer une synergie autour d’un projet commun.
Partager cet article
Repost0